Difficile est le chemin qui nous mène au présent
On pressent que cette route va souvent de l'avant
Mais le vent qui nous pousse dans ce pré sans repères
Chargé d'un lot de souvenir qui parfois nous perd
Opère en nous dans l'immense éternité du silence
Et si on s'y lance, la poursuite de l'espoir nous donne un sens

JeanBaptistemod

Un bref instant se dessine à l'horizon un Jean-Baptiste temporel
Nous permettant de suivre les traces de ses pas essentiels
Sous le ciel tapissé des constellations de notre passé qui s'efface
Dans l'angoisse du futur que la foi seule dépasse

Texte : guilloud / Image : Lindegaard