Au disciple du Vicaire Savoyard


Le mystère inquiète
Il veille
On le craint

Noble penseur dans la fuite
Entre les arbres
Ton écrin

Sans l'ombre d'un doute
Ta foi
Abritée de ta plume

Malgré les regards
Sourds d'évangile
La Vérité s'allume

La Révélation dérange
Elle détruit
Elle déplace

Les nobles convictions
Vaines fiertés
Au voile s'effacent

Merci à toi lointain esthète
Des écrits gravés
Dans l'ombre de ton drame

La poussière jamais recouvre
Au sein de tes Lettres
La vigueur de ta flamme




guilloud