22 février 2011

Traces

Néant d'inspirationJuste une certitude:Rien écrire serait déjà trop direEn effetLa trace marque l'absenceL'absence d'une présenceQui s'accrocheQui s'agrippeVanité de croire la saisirDans un éclair de graphiteIl faudrait juste de la lumièreBâtie en cathédrale de silenceUne page blancheIcône des icônesD'où Dieu serait déjà exiléPour nous rejoindreDepuis l'éternité guilloud
Posté par guilloud à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]