24 septembre 2009

Gilles Bernard et Pierre Côté au Jules & Jim

Des notes perdues entre le cliquetis des verresDans le brouhaha des conversationsLe pianiste joue son air Tandis que le contrebassiste marque des repèresLa fusion du jazz au comptoir S'opère alors que le bar joue avec les pintesEt que les musiciens nous servent des quintesPendant que le galop des graves Rattrape la folle ronde des âgesLe serveur reprend sa valseSur cette rythmique ternaireEt moi je prends des notes pour les mettre dans des versguilloud
Posté par guilloud à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]